Accueil csb Actualité Burkina Faso : Lancement de la Plateforme des Organisations Syndicales de l’Agro-Alimentaire
Actualité - csb - 13 mai 2023

Burkina Faso : Lancement de la Plateforme des Organisations Syndicales de l’Agro-Alimentaire

Le lancement officiel de la Plateforme des Organisations Syndicales de l’Agro-Alimentaire (POSAA) s’est déroulé ce vendredi 12 mai 2023 à Ouagadougou plus précisément à Zaktouli. C’était en présence du secrétaire général de la de la Confédération Syndicale Burkinabè (CSB), Guy Olivier Ouédraogo, du coordonnateur du POSAA Konomba Traoré, du représentant du ministre de l’agriculture, des ressources animales et Halieutiques, du chef de Zaktouli, Naaba Kango et du président de la délégation spéciale de l’arrondissement 8 de Ouagadougou.

La Plateforme des Organisations Syndicales de l’Agroalimentaire (POSAA) est une fédération syndicale qui milite et développe un plaidoyer pour la promotion du travail décent dans le secteur de l’agroalimentaire, de manière libre et indépendante.

Elle a pour objectifs : d’unir et d’organiser tous les syndicats du secteur de l’agroalimentaire au Burkina Faso ; d’orienter et de coordonner l’action de ses organes en vue de défendre et d’améliorer les conditions de travail des actrices et acteurs du secteur ; d’assurer l’information, l’éducation professionnelle, syndicale et civique de ses membres et de développer une solidarité militante avec toutes les différentes catégories de travailleurs du secteur de l’agroalimentaires.

Selon  le coordonnateur de la POSAA, Konomba Traoré, leur ambition à termes, est de construire des syndicats forts, démocratiques, financièrement autonomes.

Il s’agira aussi de bien informer les actrices et acteurs sur le terrain, afin de les influencer, en matière d’unité d’action, d’alliance stratégiques  avec le soutien des centrales syndicales.

Les actrices doivent maitriser les politiques et les décisions tant sur le lieu du travail, au niveau de l’entreprise qu’au niveau national, de manière à permettre à chaque travailleuse et travailleur du secteur de l’agroalimentaire du Burkina d’accéder à un travail décent et productif dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et de dignité.

Le secrétaire général  de la CSB dans son discours a salué les deux syndicats initiateurs de la POSAA pour leurs clairvoyances. Il a aussi fait la genèse du projet jusqu’à son aboutissement et a exhorté la POSAA à toujours rester sur la ligne syndicale qui est la solidarité, l’indépendance et la démocratie.

Retenons que la POSAA est une fédération de deux syndicats à savoir : le Syndicat National des Travailleurs de l’Agroalimentaire et de l’Hôtellerie (SYNTAH) et le Syndicat National des Boulangers et Pâtissiers du Burkina (SNBP-B) tous affiliés à la CSB. Le coût de la construction  du siège social est estimé à 400 millions de FCFA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Syndicat National des Arts et Métiers : Un 1er congrès extraordinaire pour des lettres de noblesse

Le 1er congrès extraordinaire du Syndicat National des Arts et Métiers (SYNAME) s’est tenu…