Accueil csb Actualité Protection sociale au Burkina : La CSB et la CGSL Belgique outillent des leaders syndicaux
Actualité - SYNDICATS - 8 septembre 2023

Protection sociale au Burkina : La CSB et la CGSL Belgique outillent des leaders syndicaux

La Confédération Syndicale Burkinabè (CSB) a procédé ce vendredi 8 septembre 2023 à la Bourse du Travail de Ouagadougou, au lancement d’un atelier de formation des leaders syndicaux du secteur informel sur la protection sociale. C’était en présence de Guy Olivier Ouédraogo, secrétaire de la Confédération Syndicale du Burkina (CSB) et de Katy Fall représentante de la Centrale Générale des Syndicats Libres de Belgique (CGSLB), chargée du programme en Afrique de l’Ouest.

Cet atelier a regroupé 50 participants membres de la CSB exerçant dans l’économie informelle au Burkina. L’objectif de cette formation est de faire connaitre l’importance de la protection sociale, de la sécurité sociale aux participants et de les outiller sur le bien-fondé de l’assurance maladie universelle au Burkina.

Guy Marie Olivier Ouedraogo Secrétaire Général de la CSB

Pour Guy Olivier Ouédraogo, secrétaire général de la CSB, la finalité de cette formation est de motiver les travailleurs de l’économie informelle à adhérer massivement à l’assurance volontaire au niveau de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) et aussi à l’assurance maladie universelle.

 

Katy Fall chargé de programme Afrique de l’Ouest à la CGSL Belgique est satisfaite du bon déroulement du programme avec la CSB Burkina

Katy Fall, représentante de la Centrale Générale des Syndicats Libres de Belgique (CGSLB), explique que son organisation soutien la CSB dans des programmes de renforcement de capacités des travailleurs vulnérables dans le formel et dans l’informel, pour qu’ils puissent défendre leurs droits. Elle a poursuivi qu’au niveau mondial, son syndicat s’adresse aussi à la question du changement climatique qui a aussi un impact sur les travailleurs d’où le lancement de ces différents programmes à travers la CSB au Burkina.

Retenons que cet atelier rentre dans le cadre d’un programme couvrant la période 2022 à 2026, initié par la CSB en collaboration la CGSL B qui ambitionne de faire du travail décent une réalité au Burkina Faso .

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Syndicat National des Arts et Métiers : Un 1er congrès extraordinaire pour des lettres de noblesse

Le 1er congrès extraordinaire du Syndicat National des Arts et Métiers (SYNAME) s’est tenu…